Quel regard vous portez-vous?

Publié le par Charlotte

"Il y a deux façons de voir la vie: l'une, comme si rien n'était un miracle.

 

L'autre, comme si tout était miraculeux."

 

Einstein.

 

 

Je ne sais pas si votre environnemment est riant. Pour ma part, je perçois une certaine

 

lassitude, un certain manque d'enthousiasme du à un manque de perspectives. Et cette

 

grisaille du coeur atteint l'image que l'on a de soi.

 

En se sentant dépossédé du pouvoir de choisir sa vie, on amoindrit son estime de soi.

 

On se sent victime  impuissante, plutôt que réalisateur de sa vie.

 

 

Il n'y a rien de plus galvanisant que se fixer des objectifs à atteindre pour éprouver le

 

sentiment d'être en phase avec la vie, en mouvement.

 

Vous créez une montée de sève qui vous rayonne littéralement.

 

C'est comme si, vous vous donniez de l'attention, voire de l'importance. Vous êtes

 

simplement actifs à votre vie. Mais votre regard sur vous change.

 

 

La manière dont on se regarde influe sur notre façon d'être, sur notre humeur. Ce

 

rayonnement ne passe pas inaperçu auprès de vos proches; la perception qu'ils ont de vous

 

va transformer  leur attitude à votre égard.

 

 

Si vous souffrez d'un manque d'estime de vous, demandez-vous ce qui vous serait bon pour

 

l'améliorer; quelles actions vous pourriez produire pour aller vers vous, plutôt que contre

 

 vous. Quelles perspectives, vous pourriez caresser pour vous être fidèle?

 

 

 

Habiller sa journée d'un joli sourire, c'est déjà être dans l'intention de choyer sa vie.

 

Juste choisir dêtre heureux, quoiqu'il arrive...Choisir est la plus belle des actions que vous

 

puissiez vous offrir: la liberté d'Être.

Commenter cet article

isalpes 01/10/2010 18:54


ma Liberté d'être.. de Vivre...
comment faire comprendre à mes proches que meme si je ne sais pas où je dormirai dans 6 mois, (peut etre dans la rue, mais je n'y crois pas... )je suis HEUREUSE d'être moi et de vivre ma
LIBERTE..
ils s'inquietent pour moi... pourtant je vis la vie en rose, en jaune, en bleu... (il faut que je reprenne mes pinceaux!)j'ai confiance, en moi, et.. dans la VIE, en partie grace a toi et Mato
Sapa....

tu sais, Charlotte , ce prénom que tu m'as attribué = Ysa.. les bras tendus vers le ciel. Totalement adapté !


Charlotte 01/10/2010 19:24



Tu ne peux pas le faire comprendre puisque vous n'êtes pas dans les mêmes états de conscience vibratoires. S'ils respectent tes choix de vie, c'est déjà bien. Qu'ils
s'inquiètent est normal: ils réagissent dans le manque de confiance en la vie, dans les croyances de peur et de méfiance nourris par les guerres, l'éducation liée au devoir et à la soumission, la
culpabilité...Quelle "chance" de n'être pas née à leur époque, surtout en étant femme! Merci mon karma...


Sois confiante, Ysa La vie te donnera ce que tu lui demanderas avec foi.


Merci Ysa. Je t'embrasse



mato sapa 01/10/2010 18:25


parfois quand j'ai le bourdon, je me dis que j'ai de la chance de m'être rencontré, parce que je le vaux bien :-) :-) :-)
douce soirée


Charlotte 01/10/2010 19:25



Oui, j'entends bien ton vol de papillon.


Bien à toi



Saint-Songe© 01/10/2010 08:40


Belle lucidité, malgré votre "grisaille de cœur" due au peu de perspectives (alors que vous avez le "salon" de novembre : n'est-il pas si bien que nous ayons à lire votre légère déprime ?).. C'est
vrai : "dépossédé du pouvoir de choisir sa vie", on est prisonnier d'une fâcheuse situation, on est spectateur devant "son" théâtre quotidien en simili, toujours les mêmes visages et gens qui ne
vous parlent pas, qui vous ignorent, toujours les mêmes heures sans envergure, plates, et, rien qui bouge... Soit la vie est un miracle, soit la vie est miraculeuse. Soit la vie est virtuelle, soit
elle est réelle et brute. Je pense alors que "choisir" sa vie est ignorer les éléments extérieurs qui ne dépendent pas de nous, qui peuvent ainsi "bloquer" les projets (je parle ici pour moi au
sujet des éditeurs qui m'ont tout refusé mes belles perspectives et mon charisme, du coup)... Quand la passion est un feu sacré, que d'aucuns vous empêchent qu'il brûle à vous illuminer le cœur et
le visage, qu'espérer d'autre, quand on ne sait plus quoi faire d'autre ?... Bel habit pour votre journée la meilleure qui soit...


Charlotte 01/10/2010 11:28



Bonjour Saint-Songe,


Je ne parle pas de moi, mais de ce que perçois de mon environnememnt professionnel,relationnel, lorsque j'évoque la grisaille du coeur. Et croyez-bien que je ne suis
nullement déprimée!


Mes articles sont souvent des humeurs du jour, ressenties et transcrites rapidement , comme si je prenais une photo. Très rarement les miennes...


A propos d'éditeurs, consultez sur votre ordi, les éditions Alphée, Amalthée, Les deux encres...voir si elles vous conviennent. La liste est longue!


Très belle journée!