Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'effet miroir...

Publié le par Charlotte

5374891702_c54daa7606.jpg

 

"Si vous avez un ami pour lequel vous éprouvez beaucoup de respect et  

 

d'admiration, en le fréquentant vous recevez à votre insu quelque chose de ses

 

qualités ou de ses défauts. C'est une loi, on finit toujours par ressembler aux êtres

 

 et aux choses que l'on aime et admire.

 

De la même façon, si vous vous habituez à regarder chaque jour le soleil, en vous

 

 émerveillant de sa générosité, de sa puissance, de toute cette vie qui jaillit, vous

 

sentez peu à peu des transformations se produire en vous, comme si vous receviez

 

quelque chose de sa lumière, de sa chaleur et de sa vie.

 

Le soleil est l'image de la perfection, et si vous le prenez pour modèle, si comme lui,

 

vous ne pensez qu'à être lumineux, chaleureux et vivifiant, c'est là que vous allez

 

vraiment vous transformer. Évidemment, vous n'obtiendrez jamais la lumière,

 

la chaleur et la vie au même degré que le soleil, mais le désir seulement de les

 

acquérir vous projettera dans les régions célestes et vous pourrez vraiment faire

 

des merveilles."

 

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Se donner réponse...

Publié le par Charlotte

4267520001_5d61acd1f7.jpg

 

 

"Les gens rendent toujours les circonstances responsables de ce qu'ils sont.

 

Je ne crois pas aux circonstances.

 

Les gens qui réussissent dans ce monde sont ceux qui se mettent en quête des

 

circonstances qu'ils souhaitent et qui les fabriquent s'ils ne les trouvent pas."

 

 

Georges Bernard Shaw.

 

 

Nous avons toujours tous les choix: celui de ne pas s'engager est encore

 

 un choix. Lorsque nous oublions ce libre-arbitre  par paresse ou passivité,

 

 nous nous laissons aller vers des compromis qui nous compromettent

 

 insidieusement...

 

Nous en faisons tous, plus ou moins: il suffit d'un moment de peu.

 

Le tout est que ce moment de peu ne s'éternise pas en sable mouvant où l'on

 

 étouffe! Où l'on ne se renie pas par faiblesse ou laisser-aller...

 

 

Être responsable de sa vie, c'est se donner réponse, que ce soit à des besoins, à

 

 des attentes, à des désirs.

 

Quelle réponse devez-vous vous donner pour vous épanouir, vous mettre en

 

 lumière?

 

 

N'oubliez jamais que nous sommes nés pour une mission de vie, même si nous

 

ne la percevons pas toujours.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Notre vie extérieure reflète les facettes de notre être intérieur.

Publié le par Charlotte

 

 

 

2077019476_d0e1320ee6.jpg

 

 

                                 "L'important n'est pas d'être, mais de savoir-être."

 

                                                             Albert Jacquard.

 

 

Se sentir en vie, c'est se relier à ce qui nous fait sens, à ce qui nous fait

 

vibrer, au-delà de toutes les apparences sociales.

 

Il n'y a pas forcément à faire, il y a essentiellement à être, connecté à

 

ce qui nous rayonne.

 

 

Parfois, on me dit:

 

-Mais comment  se relier à ce qui fait sens?

 

-Tout simplement, en ressentant l'enthousiasme qui nous transfigure

 

dès que le sujet est évoqué, même de loin, le rose qui nous monte aux

 

 joues, notre posture qui se redresse...La résonance est évidente.

 

Nous devenons intarissable, reliés à notre source vive.

 

 

On doit d'abord être qui l'on est fondamentalement, pour faire ce qui nous

 

parle à l'âme.

 

Il faut se sentir en abondance pour vivre l'abondance.

 

Se sentir en amour pour vivre l'amour.

 

Se sentir épanoui pour vivre l'épanouissement.

 

Se sentir être pour faire.

 

Tout passe d'abord par ce que l'on est. Nos vibrations attireront

 

 infailliblement dans notre vie, ce que l'on émet.

 

 Notre vie extérieure reflète les facettes de notre être.

 

Aussi, si un jour, tout ne va pas comme vous le souhaiteriez, ne demandez

 

pas ce qu'il faut faire , mais qui il faut être pour que tout votre être

 

 s'illumine. 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Définir les contours de nos essentiels.

Publié le par Charlotte

"5371201048_c7e7b53c09.jpg

 

                      "Entrer dans le désert, c'est changer d'âme".

 

                                               Ben Gassem.

 

Est-ce l'étendue infinie qui redéfinit les contours de nos essentiels?

 

Ou une certaine forme de silence qui inspire plus de respect de notre

 

 discours intérieur?

 

Est-ce l'apparente nudité du lieu qui pousse à l'introspection?

 

Ou le regard porté si loin qu'il voit plus haut, plus ouvert?

 

Est-ce l'intemporalité qui donne des ailes à notre présent? Le passé et le

 

 futur coule entre nos doigts, comme le sable ou l'eau. Juste le présent de la

 

 seconde respirée. Demain verra, hier n'est plus. Juste goûter ce que je

 

 perçois et le vibrer.

 

Est-ce se sentir relié à cet illimité qui nous donne l'ancrage à toute forme de vie?

 

A l'énergie du ciel et de la terre...

 

Est-ce que les liens tissés dans l'absolu avec nos compagnons ne nous donnent pas

 

 un supplément d'humanité? Un supplément d'âme...

 

 

Les déserts peuvent être de toutes sortes, pourvu qu'ils nous amènent à plus

 

d'aridité dans notre quête d'absolu. Qu'il soit de sable, de glace, de vague, de

 

 solitude, il est un apprivoisement de valeurs oubliées au fond de nous.

 

 Un décrassage social du consumérisme nous faisant prendre des vessies pour

 

 des lanternes, nous illusionnant sur le sens du bonheur par la consommation

 

des biens, des êtres et du temps...

 

 

Et vous, comment vous rassemblez-vous, afin de ne pas tourbillonner comme

 

girouette à tous les vents?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Laisser briller notre lumière...

Publié le par Charlotte

3452770913_9818d871b3.jpg

 

"Notre peur la plus profonde n'est pas d'être incapable de réaliser certaines tâches

 

ou d'être non-conforme face aux autres, mais bien de se révéler plus puissant et

 

 plus fort que ce que nous aurions pu croire possible.

 

C'est notre lumière, et non pas notre obscurité qui nous fait le plus peur.

 

Jouer petit et se faire petit ne sert pas le monde dans lequel nous vivons.

 

Il n'y a rien de lumineux à se faire petit pour empêcher les autres de se sentir

 

 insécures ou inférieurs en notre présence.

 

Enfant, nous étions tous destinés à briller. Et cela ne vaut pas que pour certaines

 

 personnes, cela vaut pour tout le monde. Nous sommes tous destinés à briller.

 

Lorsque nous laissons notre propre lumière briller, nous donnons inconsciemment

 

aux autres l'autorisation d'en faire autant.

 

En étant libérés de nos peurs, notre présence libère les autres des leurs.

 

Notre peur la plus profonde est d'être puissant au-delà de toute mesure."

 

 

Marianne Williamson.

Publié dans Pensées à méditer

Partager cet article

Repost 0

Faire oeuvrer la vie en nous.

Publié le par Charlotte

"Souvent, nous nous croyons seuls au monde. On oublie une chose. Le monde

 

est moins seul grâce à nous. L'homme tire l'univers hors de sa solitude. Cette

 

 relation profonde et secrète qui nous lie à l'univers participe de l'oeuvre.

 

On ne fait pas rien en vivant. On agit, sans le savoir, dans la profondeur de

 

 l'existence. On nourrit, ce faisant, son âme ainsi que celle des autres. Il

 

arrive que l'on soit las, découragé, abattu. Quand tel est le cas, il y a des

 

 paroles qui sauvent. Ce sont celles qui disent que la vie n'est pas rien.

 

 Nous ne sommes pas rien. Rien n'est achevé. Nous n'avons pas encore tout

 

 vu. Ceux et celles qui tiennent de telles paroles n'ont pas perdu leur âme

 

 d'enfant. Ils laissent la vie oeuvrer en eux. On se sent être quand on se sent

 

 participer à l'oeuvre commune. tout passe par des paroles qui font être.

 

On oeuvre quand on prononce des paroles qui font être. On oeuvre quand on

 

 anoblit le monde autour de nous. On anoblit le monde autour de nous en

 

voyant sa partie noble. Cela passe, là encore, par un changement de regard.

 

On s'enferme souvent dans un horizon médiocre, limité en ressassant de

 

vieilles rancoeurs. (...)On oeuvre quand on dit à ceux qui vivent ainsi dans le

 

ressentiment:

 

-Elargis-toi. Change de point de vue. Arrête cette vue médiocre des choses.

 

Ouvre les fenêtres. Grandis.

 

De telles paroles changent le temps. Elles changent la vie."

 

 

Marie de Hennezel.

 

 

.Et vous, comment vous sentez-vous Être?

 

.Comment vous sentez-vous participer à l'oeuvre commune?

 

Dites-moi...

Partager cet article

Repost 0

Être partie du tout.

Publié le par Charlotte

4667849664_cedbebd395.jpg

 

 

"Il y a tant de choses merveilleuses à faire dans la vie, mais que peux-tu faire de

 

mieux? Trouve ce que c'est et puis, fais-le avec plaisir. Ne perds ni temps, ni

 

énergie à faire autre chose ou à souhaiter être ailleurs avec d'autres opportunités.

 

Reconnais que tu es exactement là où tu dois être, au bon moment, et que tu es là

 

pour une raison particulière, pour accomplir une tâche spécifique.

 

Ainsi donc, donne tout ce que tu as pour cette tâche, et fais-là avec amour et joie.

 

Vois comme la vie peut être amusante, pour toi, mais aussi pour toutes les âmes

 

 autour de toi.

 

Tu ne peux espérer devenir partie du tout si tu ne lui donnes ce qu'il y a de

 

 vraiment meilleur en toi.  Tu t'en couperais, et il n'y aurait pas de globalité en toi.

 

Quelle satisfaction tu trouveras lorsque tu accompliras parfaitement ce qui doit

 

 être fait, et que tu le feras pour le bénéfice du tout."

 

 

"La petite voix". Eileen Caddy.

Partager cet article

Repost 0

Ce qui me donne de la joie m'appartient.

Publié le par Charlotte

2573874463_84ab7daf88.jpg

 

"La joie véritable n'a pour cause rien de visible ou de tangible. c'est une joie que

 

 vous donne la seule sensation d'exister comme âme et comme esprit.

 

Alors, au lieu d'attendre de posséder quelque chose ou quelqu'un pour vous réjouir,

 

 au contraire , réjouissez-vous de l'existence des êtres et des choses, car c'est dans

 

 cette joie qu'ils vous donnent que vous avez la sensation qu'ils vous appartiennent.

 

C'est ce qui vous donne de la joie qui vous appartient, alors que ce qui vous

 

 appartient ne vous donne pas nécessairement beaucoup de joie. 

 

Tout ce qui vous réjouit, vous le possédez et beaucoup mieux que si vous en étiez le

 

 vrai propriétaire."

 

 

Omraam Mikhaêl Aïvanhov.

Partager cet article

Repost 0

Donner un sens à sa vie, c'est lui donner sens.

Publié le par Charlotte

5283027389_b947e5c1a5.jpg

 

           "Ce n'est pas la vie qui doit avoir un sens, c'est le sens qui doit être vécu."

 

 

                                                            André Comte-Sponville.

 

 

Parfois, la vie nous semble sybilline...On aimerait comprendre le sens, percevoir les

 

 signes, trouver le chemin qui nous appelle.

 

 

Derrière l'apparence des choses, se cache un dessein plus vaste qu'il n'y parait.

 

 Comme un voile de brume obscurcissant la lumière...

 

Et si d'aventure, nos désirs sont déjoués, nos plans contrecarrés, n'est-ce pas qu'il

 

 y ait une leçon à intégrer?

 

 Derrière chaque chance, chaque déveine, un message. Tout est opportunité

 

d'apprentissage.

 

Et si le voile de brume se déchire pour laisser jaillir la lumière, accueillez-la avec joie.

 

La plus belle rencontre que l'on puisse faire au cours d'une vie est avec soi-même.

Partager cet article

Repost 0

Cueillir le jour et ses surprises...

Publié le par Charlotte

4605592503_b6016d7d96.jpg

 

J'adore les îles...Peut-être parce qu'elles me parlent d'illimité autour de moi, d'un

 

 regard qui porte à 360°...Et que l'infini me fascine!

 

 

Je feuilletai mon carnet ce matin, en quête d'un sujet pour cet article et suis tombée

 

 sur ces quelques notes gribouillées dans le métro. Sont inscrites quelques réflexions

 

entendues de-ci, de-là...Vous les avez sûrement entendues aussi!

 

-A quoi bon, ce n'est plus de mon âge...

 

-Ce n'est pas pour moi...

 

-Je vais me limiter à...

 

-L'année prochaine, je suis en retraite, alors...

 

Que vous inspirent ces phrases? Moi, elles me font frémir...C'est comme si la vie

 

 s'arrêtait au bout du chemin, alors pourquoi aller au bout du chemin?...

 

A quoi bon?

 

 

.Faites-vous partie de ces personnes qui érigent des barrières vous limitant au

 

tout possible?

 

-Quelles barrières dressez-vous à cause de croyances limitantes?

 

-Comment empêchez-vous l'énergie vitale de circuler en vous?

 

-Quelles sont les portes que vous fermez, vous empêchant de vous" extenser",

 

et qui ainsi, vous amenuisent?

 

-Combien de personnes se ferment à l'évolution, se limitant à ce qu'elles croient

 

 être?

 

-Combien de personnes âgées se sentiraient moins isolées si elles apprenaient à

 

maîtriser Internet...

 

 

Chaque jour à vivre est une opportunité d'enrichissement, n'est-il pas?

 

De nouvelles rencontres, de nouvelles expériences qui nous grandissent, des

 

savoirs qui nous font croître, des partages qui nous embellissent l'âme...

 

 

Accueillir le présent et ses surprises et cueillir le jour tel qu'il nous vient.

 

Telle est ma devise..

 

.Et la votre?

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 > >>