S'aimer!

Publié le par Charlotte

71780_10150099541644112_3254523_n-1-.jpg

 

 

Nous avons tous tapi au creux de nous cet enfant intérieur plein

 

                                                        d'émotions...

 

Il a trois, quatre ans. Il ne sait pas encore en prendre soin, ni la

 

                               bienveillance destinée les accueillir...

 

 

L'adulte dominé par ses émotions est souvent en colère, anxieux, perdu.

 

Il se sent seul dans ce monde où l'on ne prend guère soin de nos besoins

 

                          de tendresse, de présence, d'attention, d'écoute...

 

personne n'a le temps de prendre son tout petit (mettez votre prénom)

 

           dans les bras afin de l'entendre...c'est comme s'il n'existait pas!   

 

                                    C'est comme si nous n'existions pas.  

 

Afin de se faire entendre, d'attirer enfin votre attention, votre enfant

 

intérieur n'aura d'autre choix que de créer une maladie, une petite

 

                    pour commencer, et crescendo suivant votre surdité.

 

 

                    Apprendre à être un parent aimant pour soi-même,

 

c'est nous accompagner dans l'amour inconditionnel, dans l'ouverture.

 

                                         C'est être la bonne Mère qui dit:

 

                            . je t'aime comme tu es. Je te comprends. Je t'aime.

 

                                 Répétez-vous ces mots avant de vous demander:

 

                                                      .De quoi as-tu besoin?

 

Là intervient le Père intérieur qui prend en charge le monde extérieur,

 

          afin de protéger, prendre une décision, d'écouter votre intuition,

 

                                                                  d'agir.   

 

 

        Être un bon parent pour soi, c'est harmoniser cette tendresse qui

 

                                    accueille, à la décision qui entre en action.

 

Être un bon parent pour soi,  c'est ne jamais plus être seul, car en vérité,

 

                                  nous sommes alors trois, aimé et protégé.  


 

Et si nous n'avons pas eu les bons modèles ou leur présence durant

 

                          notre enfance, nous aurons alors à les inventer,

 

                                                à les développer en nous.  

 

 

S'aimer soi-m'aime, c'est s'éveiller le matin en se sentant plus fort dans

 

                  ce dialogue, c'est s'endormir le soir réconforté et apaisé,

 

            c'est se prendre dans les bras à chaque fois qu'une émotion nous

 

                                                          submerge.

 

                     S'aimer soi-même, c'est être relié à son enfant intérieur!

 

 

                                        ~~Peinture de Jessica Stride~~

Commenter cet article

agnès 18/04/2014 22:03

Un très beau texte.
Bises et douce nuit Charlotte.

Charlotte 18/04/2014 22:37



Douce nuit ma chère agnès. Fais de jolis rêves lumineux!



flipperine 17/04/2014 22:26

il faut apprendre à s'aimer soi même

Charlotte 17/04/2014 23:00



Déjà s'accepter dans son imperfection, ne pas se juger, s'aimer inconditionnellement...



clochetteunivers 17/04/2014 10:37

Quand je repense à tout cela je suis émue... nous entendons parler de l'enfant intérieur lorsque nous nous retrouvons bloqué dans une situation pour certains ou face à un mur pour d'autres.... je
me souviens de la première lettre que je lui ai adressé... que de chemin parcouru depuis.. le chemin est long mais il est d'une beauté , le tout est d'être en chemin.
Merci Charlotte pour ce petit retour en arrière et je te serre (et me serre aussi) dans mes bras.
Bientôt sera le jour de ramasser les clochettes odorantes...
Belle et douce journée
Sandrine

Charlotte 17/04/2014 13:12



L'enfant intérieur est relié à nos émotions. Qu'elles soient exprimées ou refoulées.


La quête de la pléntitude est une merveille à vivre, ...


Je t'embrasse dans les bras