Notre destinée découle de nos choix.

Publié le par Charlotte

Vous rappelez-vous le plus beau jour de votre vie? Celui qui vous a littéralement

 

transfiguré, celui qui a littéralement modifié le parcours de votre existence?

 

 

En ce qui me concerne, ce fut le jour où je décidais de vivre comme Mimi Pinson, de

 

prendre une chambre de bonne et d'être enfin libre!!! Je n'étais pas majeure, et ce fut

 

une épreuve initiatrice...Ce jour là, je prenais le pouvoir de choisir!

 

Je ne crois pas qu'il y ait plus beau pouvoir...

 

 

Notre vie est une succession ininterrompue de choix: des petits, sans conséquence

 

apparemment, d'autres qui déterminent ce que sera notre vie, à plus ou moins long terme.

 

Tout ce que nous vivons aujourd'hui est le fruit de choix passés. Tout ce que nous vivrons

 

demain découle de nos choix d'aujourd'hui.

 

 

Ce qui nous empêche le plus souvent d'atteindre nos rêves, quelles que soient les bonnes

 

 excuses  que l'on se donne, c'est le manque de décision, donc d'engagement.

 

Certains choix sont parfois des dragons à affronter: c 'est reprendre sa vie en mains

 

 après avoir donné procuration de ses pouvoirs à d'autres...

 

 

Le jour où vous déciderez de voir votre lumière éclairer votre vie, que vous attiserez

 

votre petite flamme, vous reprendrez le pouvoir d'Être, de vous faire confiance,

 

d'entendre ce qui vous fait sens. De vous sentir exister. D'oser choisir le meilleur pour

 

 vous.

Commenter cet article

Saint-songe 17/10/2010 16:25


J'ai justement capté mon "ressenti" face à la mer, trois quarts d'heure, sans penser à rien, tout léger quoique fatigué, vide.
Là, je suis rentré, forcément :)=


Saint-songe 17/10/2010 15:29


Justement, quatre heures d'affilée Dao Yin Yang Sheng gong pour l'harmonie "métal" (poumon), avec deux pauses , m'a encore démontré un yin "faible" , mais j'ai "dansé" la pleine matinée, toute en
lenteur, oui ! ... Tout au "ralenti", puis face à la mer, un lâcher-prise total, donc je suis dans l'essentiel !;... Ah oui "disparu", volatilisé, votre commentaire, tiens donc ! Le même, je
suppose... Bonne après-midi...


Charlotte 17/10/2010 15:53



Etes-vous bien dans l'essentiel? Votre pierre d'ancrage est dans votre ressenti...


Face à la mer, je vous laisse!



Saint-songe 16/10/2010 08:14


S'inscrire au Tai chi , Chi Qong, armes chinoises, est-ce bien un choix de vie si déterminant, surtout s'il me montre un côté Yin bien fragilisé, si le côté Yang se rebiffe contre ce choix tout
récent, est-ce bien raisonnable pour un écrivain de s'engager dans cette voi(e)x - toute féminisante dans les mouvements lents ? ah, dites-moi !... Vivacité Saturnienne pour votre "petite flamme"
du jour !


Charlotte 17/10/2010 08:57



Ma réponse à votre commentaire a disparu magiquement...Etrangement!


Ralentir le mouvement, prendre du recul, faire de sa vie une danse, peut-être yin, mais tellement vital! Le yang se rebiffe? Pourquoi ne pas les harmoniser, les
fondre, les fusionner, les enlacer. Ils sont reliés à la vie, ont besoin de ce contraste pour s'équilibrer...


Très belle journée!



Mato Sapa 16/10/2010 08:08


oui tu as raison, le jour ou l'on décide d'être... Même si le chemin semble parfois abrupt car il se heurte à des obstacles, ce ne sont jamais que nos propres obstacles. Ils ont le mérite d'exister
et de nous faire grandir car ils nous conduisent caque fois à une réévaluation de notre désir d'être... Douce journée


Charlotte 16/10/2010 08:50



Oui, nos propres obstacles à dépasser, qui avec le recul, semblent si  ténus...Chaque obstacle vaincu nous permet de monter une marche de notre escalier de vie.
Plus nous montons, plus la vue, la vie est belle!...


Quant au désir d'être, qu'il est doux de se l'approprier. C'est comme une réconciliation, un accompagnement de soi à soi, une longue histoire
d'amour réveillée...


Douce journée mon cher ami