"Les mots pour le dire."

Publié le par Charlotte

chrysalide-1--copie-1.jpg

 

"L'atelier  d'écriture est mon jardin e l'esprit. Je l'ai nommé "l'espace libre-cours.

 

Ces rendez-vous hebdomadaires offrent une pause rafraîchissante, récréative où l'on

 

s'extrait du quotidien pour mieux se retrouver; une parenthèse que l'on offre à son âme,

 

afin qu'elle s'exprime. Ce ne sont pas les mots qui tuent, mais le silence que l'on s'impose,

 

 le souffle étouffé.

 

 

...Aujourd'hui, le sujet retenu  s'intitule: rêver ma vie.

 

Mallaury me touche, lorsqu'elle écrit:

 

-J'ai souvent mis mes rêves en veilleuse sous les prétextes les plus rationnels. J'ai vécu

 

ma vie comme une raisonnable, m'imposant des limites conventionnelles dues à mes

 

croyances, à une certaine peur d'oser m'affirmer.

 

On rêve d'un monde idéal dans un futur incertain, d'un demain meilleur qu'aujourd'hui.

 

 C'est notre carotte pour nous faire avancer. Le temps est venu où la vie n'est plus devant

 

 moi, mais derrière moi. Les saisons passent, les rêves changent de couleur. A l'automne

 

 de ma vie, je me penche vers eux, les reconsidère. Parfois, ils se muent en regrets, parfois

 

 en souvenirs heureux. J'ai une petite vie tranquille , mais mon coeur sait les regrets.

 

Anita résume à sa façon, ce que beaucoup pensent:

 

-A quinze ans, je rêvais d'être hôtesse de l'air. A vingt cinq ans, d'avoir des enfants. A

 

trente cinq, de faire construire ma maison. A quarante cinq ans, j'ai accompli mes rêves...

 

Mais ma vie n'a pas le goût du rêve.

 

Cyrielle, atteinte d'un cancer, me bouleverse tout simplement:

 

-Je rêve d'un lendemain sans nausées, sans fatigue, sans chimio. D'un lendemain, où je

 

 pourrais jouer au ballon avec mon fils, dîner au restaurant avec mon chéri, rêver à

 

d'autres demains."

 

Extrait de "La chrysalide".

 

 

Je serais en week end dédicaces le 6 et 7 novembre à la Bibliothèque

 

 Nationale François Mitterand, quai François Mauriac. 75013. Paris.

 

 Salle Belvédère . 18ème étage.

 

Entrée libre de 11heures à 17 heures.

 

 

Je serais très, très  heureuse de vous rencontrer!

 

Je vous espère nombreux...

 

 

Commenter cet article

Eric 07/11/2010 00:09


J'en suis content de ses visites, de ses marques de reconnaissance envers vous et vos livres.
Demain est un autre jour avec je l'espère autant de belles émotions...
Merci de vos souhaits et de votre réponse, il me font chaud au coeur et je vous en souhaite tout autant...


Charlotte 07/11/2010 05:36



Les émotions sont la vie qui coule...Alors s'ouvrir à elles, c'est se donner la vie, aussi.


Je vous souhaite un magnifique dimanche!



Eric 06/11/2010 11:07


Bonjour Charlotte,
C'est le coeur triste que je vous écris. je ne puis me rendre à votre invitation comme je vous l'avez écrit il y a quelques temps. Mes pensées vont vers vous et croyez bien que je vous souhaite de
nombreux amis,lecteurs lors de ces deux jours pour des moments de partages inoubliables.
Bonne continuation Charlotte ...


Charlotte 06/11/2010 20:47



Bonsoir Eric,


La journée fut fatigante, mais tellement riche en émotions...Des personnes venues de province, (Caen, Nantes, Bordeaux, Angers) sont venues me faire des coucous!
J'espérais vous rencontrer, mais une autre fois, peut-être...


Je vous souhaite de belles choses à vivre.



mato sapa 17/10/2010 08:40


euh, je n'habite pas tout a coté, mais je te ferai un petit coucou par le trou de l'ordi


Charlotte 17/10/2010 08:45



Il sera le bienvenu. Assurément...Joli dimance à toi!