Le pourquoi du comment...

Publié le par Charlotte

Les enfants ont un mot qu'ils répètent à l'infini, parfois, jusqu'à épuiser nos oreilles

 

adultes: pourquoi?

 

Pourquoi le ciel est bleu? Pourquoi les oiseaux volent? Pourquoi? Pourquoi....

 

Et puis, au fil des années, le "pourquoi" disparaît et fait place au "Comment"?

 

 

Toutefois, vous-êtes-vous parfois demandé pourquoi vous voulez faire telle ou telle

 

action?

 

 

-Prenons un exemple:

 

.Pourquoi voulez-vous une augmentation de salaire?

.Parce que je le mérite.

.Pourquoi le méritez-vous? Parce que je me donne du mal.

. Pourquoi? Car je veux une promotion.

.Pourquoi? Car je veux une meilleure qualité de vie.

.Pourquoi? Parce que je veux aller en vacances à l'étranger.

.Pourquoi? Pour me dépayser.

.Pourquoi voulez-vous vous dépayser? Pour me déconnecter de mes habitudes.

.Pourquoi? Pour découvrir un autre mode de vie.

.Pourquoi? Pour ouvrir mon esprit.

. Pourquoi? Pour me cultiver,etc...

 

Lorsque vous trouvez beaucoup de réponses à vos "pourquoi", l'envie de passer à l'action

 

se dessine. Dès  que le sens de notre action apparaît,  le "comment" se profile.

 

 

Le "pourquoi"est un mot au pouvoir clarifiant. Le "comment" est un mode d'emploi.

 

Dès que ces deux mots se réunissent, l'évidence s'impose. L'objectif motivera l'action.

 

 

La prochaine fois que vous aurez un doute, interrogez-vous. La réponse suivra.

 

 

Commenter cet article

mato sapa 13/10/2010 13:10


ton article est génial et m'a fait sourire pour une raison un peu différente... Parfois on me demande pourquoi je suis différent, pourquoi je suis en dehors du moule, je réponds volontiers comme le
faisait un vieil amis chamane amérindien qui disait invariablement "so what"? ... "et alors" ?
mais c'est une autre question
douce journée Charlotte


Charlotte 13/10/2010 18:02



Douce soirée Christian!



nathalie1962 13/10/2010 08:59


C'est quelque chose que je pratique beaucoup, le pourquoi, et pas seulement pour moi. Il y a beaucoup de personnes que cela déstabilise car elles n'ont pas l'habitude de se demander pourquoi elles
font les choses. En revanche, se poser sans cesse cette question au sujet de tout est parfois fatigant !
Bonne journée, Charlotte


Charlotte 13/10/2010 09:16



Il ne s'agit pas de s'interroger sur le pourquoi du comment à tout moment!!! Rire


Juste dans l'indécision, dans les les moments d'émotion négative, par exemple. Celà clarifie, épure, précise. C'est aussi vivre en conscience, plutôt qu'en gestes ou
paroles automatiques.


C'est entendre son égo, bien souvent...


Belle et douce journée!



Sand 13/10/2010 06:46


Et le sens ne peut apparaitre que si l'on désire clairement des vœux pour soi, pour cela il faut s'aimer soi-même...Lorsqu'on dresse le constat en tout honnêteté que l'on n'aime plus son prochain
que soi-même car la programmation du sacrifice a été encrée dans le mental,alors l'on doit accepter qu'en amont de l'émergence du désir, le premier des travail est l'amour de soi. Il est
l'impulsion qui fait émerger le désir, sans lui, point d'envie, point d'avancer, point de création, donc point de Vie!
Ainsi faut-il retourner au commencer pour gommer ce qui a été encré, pour diluer le poison et créer l'équation:
Amour de soi=désir=sens=création=réalisation de soi=harmonie= point zéro.

Bon... Nietzsche dit: "Deviens ce que tu es"...
s'aimer pour se réaliser permettra aussi peut-être de retrouver la mémoire, cette sensation d'amnésie...se précise de plus en plus, lorsqu'on se rapproche de soi et que l'on regarde le vide que
l'on a pas su nourrir.

Bien, ce matin, ordre du jour:
Me raser la tête et faire de la candidature spontanée vers les temples pour postuler en tant qu'apprenti maitre zen...
Rrooo le boulot!
C'est moi qui trouve ça compliqué?...Non, c'est mon mental qui me freine, c'est tout!


Charlotte 13/10/2010 09:21



Chercher le sens de ce que l'on vit, c'est faire le point afin de tracer sa route.


Pourquoi telle rencontre, telle parole, telle action...Quel est le sens caché sous cette parole, cette action? L'essence est
toujours magnifique, elle parle d'amour, de liberté, de respect...


Belle journée Sand!