Le merveilleux est dans l'ouverture de notre coeur.

Publié le par Charlotte

"Un groupe de jeunes gens étudiaient en géographie les sept merveilles du Monde.

 

A la fin d'un cours, le professeur demande aux étudiants de faire une liste de ce qu'ils

 

croient être aujourd'hui les sept merveilles du Monde.

 

Sauf quelques désaccords, les étudiants ont pour la plupart écrit sur leur feuille de réponse:

 

.Les pyramides d'Egypte.

 

.La grande muraille de Chine.

 

.Le Taj Mahal en Inde.

 

.Les statues de l' ïle de Pâques.

 

.Les pyramides de Chicken Itza au Mexique.

 

.Le colisée de Rome.

 

.L'Alhambra en Espagne.

 

 

Tout en regroupant les réponses, le professeur aperçoit une jeune fille bien tranquille qui

 

n'a pas encore commencé à rédiger sa réponse. Il lui demande si elle éprouve quelque

 

difficulté avec cette liste à rédiger.

 

La jeune fille lui répond:

 

-Oui, en effet, je ne peux vraiment pas me décider, il y en a tellement.

 

Le professeur de lui répondre:

 

-Dis-moi ce que tu as trouvé, et je pourrai peut-être t'aider.

 

La jeune fille hésite , puis commence à écrire:

 

.Voir

 

.Entendre

 

.Toucher

 

.Sentir

 

Elle hésite encore un peu, puis ajoute:

 

.Courir

 

.Rire

 

.Aimer."

 

(Auteur inconnu)

 

 

C'est bien souvent dans le manque ou dans la maladie que l'on perçoit le privilège de

 

jouir de l'usage de notre corps, de notre esprit.

 

Le merveilleux est à portée de notre perception. Le reconnaître est un pas vers le bonheur.

Commenter cet article

Saint-songe 30/10/2010 08:56


J' ai trois principales choses à vous apporter à ces "merveilles " :
1° ) regarder l'autre dans les yeux quand on lui parle
2° ° rire au moins 5 fois dans la journée
3° ) Toucher l'autre (soit par un mot, par un geste, par le bras, mais .... toucher, faire sentir que l'autre existe ! Son contraire étant Le mutisme : être mutique, ne plus parler, se renfermer en
soi par peur d' exister suite aux brimades violentes subies... un réel manque de "toucher"...)


Charlotte 31/10/2010 07:37



Merci pour ces merveilles supplémentaires à vivre: je crois bien les mettre toutes en application


au jour le jour...


"Faire sentir que l'autre existe"...Oui, qu'il soit vivant dans sa lumière d'être.


Veillez bien à vous.



Mato Sapa 30/10/2010 08:37


NOUS SOMMES ce merveilleux, ce divin, cet extraordinaire, cette lumière et cette divinité que beaucoup cherchent à l'extérieur
tendresse et douce journée


Charlotte 30/10/2010 08:49



Te rappelles-tu l'histoire d'Edgar Poe: l'homme avait des paillettes d'or sous les ongles à force de se gratter la tête...Un vieux souvenir, dont il me reste juste
la métaphore. Le trésor que nous détenons est notre divinité en nous.


Je t'embrasse fort