La bouteille à moitié vide...

Publié le par Charlotte

 

  148733 328239043909073 100001689392785 838851 1205892447 n[

 

Êtes-vous de ceux qui voient toujours l'aspect négatif des choses, avant d'en

 

                                                               voir l'attrait?  

 

De ceux qu'il ne faut pas déranger dans leurs habitudes, car elles leur servent

 

                                                                 de repères?  

 

De ceux qui critiquent ceux qui voient le bon côté des choses, ceux qui osent

 

                                       prendre leur vie en mains et vivre leur vie?  

 

Ils les appellent les bisounours, se gaussant d'eux; puis reprennent le cours

 

                               de leurs plaintes et leurs ruminations coutumières.  

 

Il est tellement plus facile de râler et de gémir que de prendre sa vie en mains!  

 

Tellement plus simple de se positionner en victime de la vie, que de choisir de

 

                                                       la vivre en congruence avec soi.  

 

 

                                    Chacun est libre de choisir sa philosophie de vie.

 

Nous avons tous le choix de nous complaire dans nos problèmes , ou de prendre

 

 notre vie en mains, en cherchant l'apprentissage qui ressort de l'expérience que

 

                                                                             l'on vit.

 

                                                   Cette responsabilité nous appartient.

 

 

             Demandez-vous si vos pensées négatives se nourrissent de votre anxiété,

 

                                                             de dépression ou de colère?

Commenter cet article

agnès 04/10/2013 07:36

Belle journée Charlotte.

Charlotte 04/10/2013 08:22



Très douce journée Agnès!!!



flipperine 03/10/2013 12:10

les pensées négatives font souffrir il faut se prendre en main et les transformer en pensées positives

Charlotte 03/10/2013 18:16



Le plus délicat est d'en prendre conscience pour certains...de ne pas les assimiler à du réalisme...reste alors à les pivoter en positif!



Plume bleue 03/10/2013 12:09

Et la plume est légère, elle se laisse porter par le vent et virevolte avant de se poser en douceur...telles les pensées!
Beau Jeudi!

Plume bleue 03/10/2013 09:27

Ouh là là...Avignon, c'est la ville de mon enfance, de mon adolescence. De l'évoquer me donne envie d'aller flâner dans ses rues, sans l'agitation des touristes du bel été!

La plume c'est celle dont j'ai besoin pour écrire dans mes carnets ou écrire des lettres à mes amies -si, si avec une enveloppe et un timbre, c'est si délicieux de prendre le temps de mettre les
mots sur le papier et d'offrir à l'autre le plaisir de la découvrir dans la boîte aux lettres-
Le bleu, c'est la couleur du ciel, de la mer...et de mes rêves!
Les indiens avaient une belle philosophie de la vie! On peut se demander qui sont les sauvages?!...

Douces pensées

Charlotte 03/10/2013 18:13



Et quand les lettres sont belles, les amies les mettent dans un joli coffret...de tems en temsp les relisent pour le plaisir...


Douce fin de journée plume bleue



Plume bleue 03/10/2013 07:38

Bonjour Charlotte, il n'est pas toujours facile de "lâcher" ses habitudes qui servent de point d'ancrage.Alors, je rêve... et je m'évade avec, pour unique maison le ciel, habillée de vent et de
lumière et m'endors blottie dans les bras de la mer...J'écris mes rêves pour mieux les vivre en pensée. Mais, je ne suis pas seule dans la vie, et mes attaches m’apportent un équilibre sans
m'entraver...et évitent que je reste accrocher à mes rêves...
J'essaie de positiver,à chaque instant de la vie. Hier, j'ai ramassé les feuilles de platanes que le vent à laisser tomber dans le jardin. Au lieu de râler en me disant "encore les feuilles à
ramasser", j'ai dit merci à ces arbres majestueux qui bordent la route pour l'ombre qu'ils nous offrent au plus chaud de l'été...
Je vous souhaite de douces heures à venir

Charlotte 03/10/2013 07:58



Bonjour Plume bleue...j'ai l'impression d'écrire à une apache..;rire!!!!


Il n'est jamais facile de lâcher-prise: c'est un vrai travail, mais quelle libération après!


C'est une magnifique idée que d'écrire vos rêves et de les mettre dans une boite à souhaits...ils sont quelque part une reliance à vous-mêmes. Et peut-être un jour , qui sait, il sera temps de
les mettre en vie!


J'aime bien peindre sur des feuilles de platane de petits motifs dentelle...Merci, oui, à ces merveilleux platanes sans qui le sud ne serait plus tout à fait pareil...J'espère qu'ils vont
replanter des platanes rue des teinturiers en Avignon...certains étaient malades et ont du être coupés...


 


Joli jeudi en douceurs. Tous mes sourires!