L'amour de l'autre commence par l'amour de soi.

Publié le par Charlotte

Avez-vous remarqué combien nos manques affectifs vécus durant notre enfance,

 

nous affectent dans nos comportements quotidiens?

 

La dépendance affective naît souvent d'un manque d'amour, d'un manque de

 

 reconnaissance,de communication, de rejet, d'abandon. Ces manques peuvent avoir été

 

vécus réellement ou n'être qu'un ressenti par rapport à une situation: un enfant peut se

 

sentir abandonné, du fait que ses parents travaillent et ne lui donnent pas toute l'attention et

 

 l'affection qu'il désirerait.

 

Cette dépendance affective va colorer nos relations de prismes plus ou moins lumineux...

 

Combien de personnes se positionnent en sauveurs du monde par besoin d'amour, de

 

 reconnaissance? Le fait d'aider les autres leur donne le sentiment d'exister. D'être utile.

 

Combien de personnes ayant , à priori, tout pour être heureuses, passent leur vie à se

 

lamenter, et à jouer les victimes afin d'attirer l'attention sur elles. Le besoin d'être materné,

 

consolé, cajolé prédomine et maintient la personne en état d'enfance, en faisant dépendre son

 

bonheur d'autrui.

 

Bien souvent, les sauveurs vont être attirés par les victimes et créer un échange né de

 

manques d'amour. Combien de femmes-enfants donnent à l'homme sauveur, l'impression

 

d'être indispensable à leur bien-être et le valorisent...

 

 

Nous avons tous, autour autour de nous des victimes et des sauveurs. Parfois, nous le

 

sommes nous-mêmes face à des situations données. 

 

 

Dès que nous prenons conscience de ces mécanismes, il nous est toujours possible de nous

 

en libérer en choyant notre enfant intérieur, en entendant ses cris et ses besoins.

 

 

L'autonomie passe par nous-même. Nos choix de vie actuels, nos pensées vont orienter notre

 

vie vers la liberté intérieure.

 

 

Nos plus grandes limites sont entretenues par les croyances dont nous nous entourons.

 

Par notre façon d'envisager notre environnement. Par l'image que nous avons de nous.

 

 

Plus on fait la lumière en soi, plus notre vie s'éclaire: la lumière intérieure illumine

 

l'extérieur.

Commenter cet article

Zabou 28/09/2010 19:46


C'est un résumé de ma vie, avec toutes les angoisses que cela comportent. J'essaie de me libérer, d'écouter ce que mon enfant a à me dire, mais j'ai du mal à l'entendre, à croire qu'il est très
enfoui et qu'il a peur....
Merci pour ce texte
Bonne soirée


Nathalie 25/09/2010 09:01


Merci pour cette belle et forte réponse.
le sourire qu'elle a suscité a été si spontané.
Promesse d'une belle journée.
Je vous souhaite un We radieux


Charlotte 25/09/2010 19:35



je vous souhaite une délicieuse fin de semaine!



Nathalie 24/09/2010 10:14


Bonjour Charlotte,
Voici qq temps que je parcoure avec beaucoup d'intérêts vos posts.
Je suis en "travail" et j'y trouve beaucoup de résonnances.
Merci pour tant de générosité


Charlotte 24/09/2010 20:34



Bonsoir Nathalie,


Votre appréciation me touche beaucoup...


Votre terme "en travail" m'évoque l'accouchement...Je vous souhaite une belle renaissance...


A bientôt, Nathalie!



Eric 23/09/2010 16:33


Bonsoir Charlotte,

Merci de vos voeux, je les sais sincères.

Je viens prendre courageusement mes médicaments du jour, je les entends et les acceptes.
Je citerai simplement André Comte-Sponville:
"Il y a rien de plus important en amour que d'accepter la fragilité de l'autre: c'est ce que j'appelle la douceur.
Et rien de plus important dans la sagesse, que d'accepter sa propre fragilité, c'est ce que j'appelle : l'humilité"
Lu dans Vivre en soi de Jacques Salomé.
Alors j'assume que ma constance dans la relation virtuelle n'a pas été bonne mais elle a été dans l'authenticité. Mes ressentis resteront fidèles à ma mémoire. Il y a un tant ou il faut savoir
s'arrêter pour soi mais pour l'autre surtout.Je suis désolé de la peine que j'ai occasionné.
Notre partage pour ma part a été très enrichissant.
De ces échanges des pensées positives me reviendront longtemps...

Eric


Charlotte 23/09/2010 22:21



Soyez livre et heureux Eric! Marchez dans le soleil....



Eric 22/09/2010 06:39


Merci pour tout Charlotte, de votre patience et de tout vos dons .
Je referme ma porte sans attente.
Je vous souhaite une bonne continuation dans vos rêves , vos aspirations, je vous souhaite le meilleur également.
Je reste fidèle à vos livres, à ces belles embellies des mots qui m'ont tant transporté et qui me guide vers le meilleur pour mon avenir...


Charlotte 22/09/2010 08:10



Merci Eric.


Je vous souhaite beaucoup de constance dans vos lendemains, et beaucoup de joie dans vos cheminements.


Bien à vous