Faire de sa vie, son oeuvre.

Publié le par Charlotte

262816842_b0ee89437e.jpg

 

 

Le mot qui fleurit le plus volontiers à mes lèvres ces derniers temps, est le verbe "Oser".

 

Le titre de mon livre en cours d'édition est d'ailleurs "Oser vivre le meilleur".

 

 

Combien de fois suis-je restée en retrait de moi-même, dans mon ombre, malgré l'envie

 

 qui me pressait, par peur d'enfreindre les convenances tacites, d'exprimer mon ressenti.

 

Il est néanmoins  possible de concilier l'écoute de soi et le respect de l'autre.

 

 

Comme le dit Erich Fromm:

 

 "La principale tâche dans la vie d'un homme est d'accoucher de lui-même,

 

de devenir ce qu'il est potentiellement."

 

 

Par frilosité, on n'ose faire ce petit pas de côté qui nous apporterait la conscience d'être qui

 

 l'on est.

 

Y-a t'il quelque chose de plus important que de redéfinir qui l'on est potentiellement afin de

 

le devenir?

 

Tout ce que l'on désire est déja en nous. Si l'on se sent appelé à changer quelque chose dans

 

 notre vie, c'est que  quelque part s'éveille en nous un désir enfoui depuis si longtemps qu'il

 

nous semblait oublié. Lorsque le moment est venu d'éveiller les envies qui nous font vibrer,

 

 il suffit juste de les mettre en lumière , comme une graine à semer après l'hibernation.

 

C'est s'autoriser à vivre ce qui nous fait sens... d'entendre ce qui nous parle, d'oeuvrer pour

 

 nous, plutôt que contre nous.

 

 

-Depuis combien de temps n'avez-vous pas écouté votre désir, celui qui vous fait sentir tout

 

à coup plus vivant? Celui qui vous donne des ailes, rien que d'y penser? Celui qui vous donne

 

l'envie de voir plus haut, plus loin...

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

caroline 01/11/2010 19:17


Je suis en train de lire "le chemin du bonheur" et j'y prends beaucoup de plaisir. Dès que je l'ai fini, je le propose à mes filles (de grandes ados que je préfèrerai sentir bien dans leur peau.


Charlotte 01/11/2010 20:09



Merci Caroline pour votre appréciation. Vos filles auront-elles envie de le lire?


L'adolescence est un passage délicat, tant pour elles que pour leur entourage...perturbé par cette agressivité.


Il n'est jamais facile de couper le cordon et de s'affirmer. Nous sommes passées par là, n'est-ce pas?


Je vous souhaite une douce soirée


 



Solea 01/11/2010 09:42


Oser aller à la rencotre de Soi est une belle expérience


Charlotte 01/11/2010 16:30



Une expérience menant à la complétude...



Saint-songe 01/11/2010 09:42


Mais.... n'est-ce pas inverser les rôles ?.. J'avais toujours cru que c'était la Princesse qui s'était endormie, patientant la venu de "son" prince charmant ?...
Benedictus qui venit in nomine Domini Omnia in excelsis
Agnus Dei qui tollis peccata mundi miserere nobis
Agnus Dei qui tollis peccata mundi dona nobis pacem
Pacem au "lapin blanc" !


Charlotte 01/11/2010 16:31



Pacem au lapin blanc...



nathalie1962 01/11/2010 09:01


Souvent, la peur d'être déçu l'emporte sur le désir. Quoi de plus désespérant que de se rendre compte que ce dont on a rêvé n'était qu'une illusion...
Bonne journée, Charlotte, bises


Charlotte 01/11/2010 09:20



Par frilosité, on peut passer à côté de sa vie, aussi, à l'ombre de ses pas. Un désir fortement ancré peut-il être une illusion?


Quelle est la différence entre une illusion et une réalité, puisque tout n'est qu'état de conscience...D'un état à l'autre, l'illusion d'hier devient réalité
d'aujourd'hui. Une autre vie derrière le miroir. qui nous réfléchit en image inversée...


Belle journée Nathalie, belle parmi toutes les belles journées que tu te crées...


 


 



Saint-songe 01/11/2010 08:42


OUAIS, bien figurez-vous qu'hier, il m'a pris l'audace de faire ce "petit pas de côté", et vous savez quoi ?
Je suis tombé sur..... un lapin !

La base des détecteurs de "virus" avait pourtant été bien mise à jour par Avast ! J'avais élégamment suivi cette maxime : "ose ta vie toi seul la vivra "!...
Morphée est venue à mon secours :
- Je t'avais dit de te méfier des jeunes filles qui ...
(revins-je d'une "messe noire" en plein Quimper, face à la cathédrale Saint-Corentin ?..)


Charlotte 01/11/2010 09:27



Un p'tit pas de côté, et un lapin blanc surgit! Par tous les Saints, vive le pas de côté!!!


Quelle aventure vous vivez là...comme un peu de sel pour relever le quotidien.


Veillez à ce que Morphée vous ressource, non, ne vous endorme pendant cent ans...Il vous faudrait attendre la princesse, qui d'un baiser enchanteur, vous réveillat
du sommeil dans lequel vous fûtes plongé!


Saint-Corentin veille sur vous!