Derrière notre rêve, se cache le bonheur.

Publié le par Charlotte

1342393723_3f5448b2b7.jpg

 

                                            Je ne sais pas vous, mais moi, je me régale en écoutant conter...

 

                                                               Vous souvenez-vous de la lampe d'Aladin?

 

                                     Dès lors qu'elle est frottée, de cette lampe merveilleuse émerge un génie.

 

                                                                Il a le pouvoir d'exaucer vos souhaits...

 

 

 

Imaginez...Si vous possédiez la lampe d'Aladin, quels souhaits demanderiez-vous au bon

 

génie?

 

Certains me diront que ce sont des histoires pour les enfants,

 

D'autres me regarderont avec commisération: ils sont adultes responsables! De ce fait,

 

 ils ne vivent pas dans les chimères.

 

D'autres me parleront d'un cabriolet décapotable...

 

Peut-être que certains auront des désirs immatériels, liés à une essence comme la liberté,

 

 l'amour, l'abondance, la paix, la sécurité...

 

 

Quel rêve avez-vous enfoui, refoulé jusqu'à l'oublier parfois? Quelle serait votre vie

 

 idéale?

 

Laissez-vous imaginer votre vie rêvée. 

 

 

 Vous en êtes l'acteur principal, mais aussi le réalisateur, le producteur.

 

Tout commence par le désir, puis l'intention exprimant ce désir.

 

Pour gravir une montagne, il faut se préparer, étudier le terrain, prendre des réserves,

 

s'imaginer la gravissant par tous les temps avant d'atteindre le sommet. Puis pas à pas, se

 

 lancer. Quel bonheur, le jour où vous regardez par dessus votre épaule,le chemin

 

 parcouru... Vous ne vous en seriez pas cru capable, et pourtant!

 

 

Derrière un conte, émerge une vérité universelle.

 

 

Derrière notre rêve, se cache notre bonheur. 

Commenter cet article

Saint-songe 23/10/2010 10:09


Je le garde, le manifeste encore...Oui oui..


Saint-songe 22/10/2010 10:40


Avant votre article, je fis cela, il ne s'appelait pas "aladin", le génie sollicité, mais "bourdon" !... Curieux, non ?... Souvent on a peur des bourdons, pas moi... J'en fis mon "génie" : alors,
bourdon, amène-moi l'abondance, ainsi j'pourrais voyager, lui disais-je..., ça depuis un mois... Votre article m'a alors fait sourire, et du bon sourire de l'ange.... Bonne journée Vénusienne


Charlotte 23/10/2010 06:27



Sourire...Garder en tête le désir, le manifester de manière récurrente, y croire et faire absolue confiance!


A bientôt



Saint-songe 22/10/2010 10:14


Oh c'est tout simple, dans l'instant, en dégustant la grappe de raisin muscat, là, à mes côtés, et pour avoir été demandé combien le coût du voyage jusqu'à votre salon au bureau SNCF hier, qu'
Aladin m'offre ces 300 petits euros afin de vous y voir (train + hôtel) car constatez mon impossibilité actuelle qui frustre mon désir du voyage, voyez j'suis pas gourmand, juste gourmet...


Charlotte 22/10/2010 10:25



Le désir peut être gourmand, et apprécier en fin gourmet.


Aladin est dans votre coeur: demandez et vous recevrez, si vous y croyez...


Je vous souhaite délicieuse dégustation et de l'abondance, comme s'il en pleuvait!( Elle est dans votre esprit avant de naître dans votre escarcelle.)



nathalie1962 22/10/2010 07:30


C'est toujours un exercice difficile pour moi ! Je crois que la raison étouffe le reste, mais je m'entraîne assidument !
Bonne journée Charlotte, bisous


Charlotte 22/10/2010 10:06



Lâcher le mental raisonneur, afin de laisser émerger les images...Laisser monter les désirs refoulés par trop de raisonnement, de devoirs inscrits, de "il faut
que"...Juste écouter sa petite voix, et l'entendre. Juste s'autoriser à vivre le meilleur pour soi.


Belle journée Nathalie, je t'embrasse!